Un effort de pédagogie autour du recours à la médiation

 

Denis Besle appelle de ses vœux le recours à la médiation, déjà rendue obligatoire dans certains cas. « Un cadre juridique a été donné à la médiation. Il faut maintenant convaincre les acteurs de la justice et les justiciables d’utiliser ce mode de règlement des litiges », souligne-t-il. Par convention, la Métro, la Ville de Grenoble et le Département de l’Isère se sont pour leur part engagés à soutenir la procédure de médiation. Reste un « effort de pédagogie » à accomplir auprès du public.

Denis Besle (à gauche) président du Tribunal administratif, et Cyril Vicente, greffier en chef © Florent Mathieu - Place Gre'net

Denis Besle (à gauche) président du tribunal administratif, et Cyril Vicente, greffier en chef. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Pour le moment toutefois, le bilan de la médiation sur la juridiction administrative de Grenoble n’est pas flamboyant. Sur une centaine de médiations, une trentaine ont abouti à un règlement de l’affaire. « Les résultats sont mitigés mais tout succès est bon à prendre ! », relativise Denis Besle. Et de conclure : « Trente médiations sur 8 000 affaires c’est très faible, mais pour les trente personnes qui ont vu leur situation réglée, c’est toujours ça de pris ! »

Florent Mathieu

Source : article Tribunal administratif de Grenoble : une activité soutenue en 2018, marquée par l'explosion des contentieux des étrangers | Place Gre'net - Place Gre'net

François STAECHELÉ

Président de chambre honoraire de la Cour d'appel de Metz médiateur, secrétaire général de GEMME-France administrateur chargé de la communication et webmestre
Fermer le menu