Un effort de pédagogie autour du recours à la médiation

 

Denis Besle appelle de ses vœux le recours à la médiation, déjà rendue obligatoire dans certains cas. « Un cadre juridique a été donné à la médiation. Il faut maintenant convaincre les acteurs de la justice et les justiciables d’utiliser ce mode de règlement des litiges », souligne-t-il. Par convention, la Métro, la Ville de Grenoble et le Département de l’Isère se sont pour leur part engagés à soutenir la procédure de médiation. Reste un « effort de pédagogie » à accomplir auprès du public.

Denis Besle (à gauche) président du Tribunal administratif, et Cyril Vicente, greffier en chef © Florent Mathieu - Place Gre'net

Denis Besle (à gauche) président du tribunal administratif, et Cyril Vicente, greffier en chef. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Pour le moment toutefois, le bilan de la médiation sur la juridiction administrative de Grenoble n’est pas flamboyant. Sur une centaine de médiations, une trentaine ont abouti à un règlement de l’affaire. « Les résultats sont mitigés mais tout succès est bon à prendre ! », relativise Denis Besle. Et de conclure : « Trente médiations sur 8 000 affaires c’est très faible, mais pour les trente personnes qui ont vu leur situation réglée, c’est toujours ça de pris ! »

Florent Mathieu

Source : article Tribunal administratif de Grenoble : une activité soutenue en 2018, marquée par l'explosion des contentieux des étrangers | Place Gre'net - Place Gre'net

Vous pouvez "liker" et nous suivre sur :
error20

François STAECHELÉ

Président de chambre honoraire de la Cour d'appel de Metz Ancien président du TGI de Metz, Ancien président de la conférence nationale des présidents de TGI, de l'association nationale des juges de l'application des peines, ancien secrétaire général de l'association nationale des praticiens de la cour d'assises
Fermer le menu