Pour plus d’informations sur nos partenaires cliquez sur les liens ci-dessous.

CIM-IMC

Conseil international de la médiation – International Mediation council

L’association a pour objet de promouvoir, à l’échelle internationale, la médiation, la conciliation ainsi que toutes formes de facilitation, notamment  par les moyens et actions suivants 
  • favoriser l’émergence et l’implantation de la médiation dans tous les systèmes de droit ;
  • veiller constamment à promouvoir et enrichir la médiation au contact des autres modes amiables de résolution des conflits propres à chaque pays ou région du monde, tout en préservant leurs spécificités.
  • créer et animer un réseau international de médiateurs et d’organismes de médiation et de formation ; 
    •  
    • assister les États et les organismes internationaux dans leur politique de promotion et de développement de la médiation ;
    • prodiguer, avec l’aide de ses partenaires, toute forme d’assistance et de formation pour la mise en œuvre et le développement de la médiation ;
    • encourager un enseignement de pointe axé sur les connaissances théoriques et empiriques notamment par la voie de sessions de formation, de conférences et de publications ;
    • assister les personnes physiques et morales qui souhaitent recourir à la médiation en mettant à leur disposition toute une série d’informations, notamment des listes de médiateurs disposant d’une expertise internationale, des écrits sur la médiation, des rapports d’activité d’organismes et centres de médiation partenaires ;
    favoriser la collaboration de tous les acteurs de la médiation œuvrant à son essor, notamment par les échanges des pratiques et des expériences, par la création de groupes de travail ou pour l’organisation de rencontres nationales ou internationales ;
  • encourager les nouvelles technologies destinées à faciliter l’accès à la médiation ;
  • promouvoir les structures nécessaires à la mise en place de médiations internationales ;
  • assurer une représentation permanente auprès des organisations internationales gouvernementales et non gouvernementales ayant des préoccupations similaires ou permettant la réalisation de son objet.


La FÉDÉRATION FRANÇAISE DES CENTRES DE MÉDIATION (FFCM)

constitue le premier réseau de centres de médiation français, implantés sur l’ensemble du territoire et opérant dans tous les domaines de médiation, conventionnelle et judiciaire.
Créée en 2001 à l’initiative de plusieurs Bâtonniers[1], elle répondait à un besoin exprimé par les premiers centres de médiation créés en France à la fin des années 90. (Pour en savoir plus cliquez sur l’image)

La FÉDÉRATION FRANÇAISE DES CENTRES DE MÉDIATION (FFCM)

Elle constitue le premier réseau de centres de médiation français, implantés sur l’ensemble du territoire et opérant dans tous les domaines de médiation, conventionnelle et judiciaire.
Créée en 2001 à l’initiative de plusieurs Bâtonniers[1], elle répondait à un besoin exprimé par les premiers centres de médiation créés en France à la fin des années 90. (Pour en savoir plus cliquez sur l’image)
Elle est notamment composée de personnes titulaires du diplôme de « médiation judiciaire et conventionnelle » de l’Université Lyon II. Les médiateurs sont issus d’univers variés : experts, avocats, magistrats, directeur des ressources humaines,

CNPM

La chambre nationale des praticiens de la médiation

La CNPM est une association loi 1901 dont le siège social se situe 23 Rue de Terrenoire à SAINT-ETIENNE (42100). Elle a été créée le 22 septembre 1997, dans le but de favoriser la recherche de solutions amiables des différends nés ou en gestation.
La Chambre Nationale des Praticiens de la Médiation est notamment composée de personnes titulaires du diplôme de « médiation judiciaire et conventionnelle » de l’Université Lyon II. Les médiateurs sont issus d’univers variés : experts, avocats, magistrats, directeur des ressources humaines, médecins, psychologues, architectes, …
Son Président est Gilles-Robert LOPEZ, ancien Bâtonnier, co-fondateur du GEMME (Groupement Européen des Magistrats pour la Médiation). médiation créés en France à la fin des années 90. (Pour en savoir plus cliquez sur l’image)

ANM -Association nationale des médiateurs

L’Association Nationale des Médiateurs a été fondée en 1993 par un groupe de médiateurs, à l’issue de leur formation de deux ans à l’Institut de Formation à la Médiation (IFM).
Objectif de l’association:
  • de créer un lieu de rencontre et d’échanges pour des médiateurs formés à la médiation,
  • de leur offrir un espace de réflexion et d’entraide pour développer la médiation indépendante comme profession dans tous les secteurs de la société,
  • de faciliter à ceux qui commençaient à pratiquer la médiation, quel qu’en soit le domaine, des échanges sur leurs pratiques.(Pour en savoir plus cliquez sur l’image)

IFOMENE – L’institut de Formation à la Médiation et à la Négociation

L’IFOMENE est aujourd’hui le leader parmi les centres de formation à la médiation et la négociation en France, avec plus de 300 médiateurs formés chaque année à Paris, et plus de 400 en Régions et à l’International.
Partenaire d’écoles d’avocats, chambres de commerce, organisations gouvernementales et intergouvernementales, son diplôme universitaire de médiateur, en partenariat avec l’Ordre des avocats de Paris, est le seul au catalogue de l’ENM. (Pour en savoir plus cliquez sur l’image)
Il développe aussi des formations régulières en France, au Maroc, au Liban, en Italie, et au Canada.(Pour en savoir plus cliquez sur l’image)

Medias & Médiation

L’éditeur des médiateurs

Médias & Médiations est la marque éditoriale d’une maison d’édition indépendante fondée par Catherine GUY, journaliste et médiatrice.
Médias & Médiations propose des ouvrages de référence sur la médiation, accessibles à tous, et contribue ainsi à diffuser l’esprit et les pratiques de la médiation dans tous les domaines où elle s’exerce.(Pour en savoir plus cliquez sur l’image)

PGMA 

Pierre Guerder Médiation Arbitrage

Depuis le 1er mars 2013, avec PGMA, Pierre Guerder s’est investi dans les modes alternatifs de résolution des différends. Il pratique ainsi en toute indépendance et impartialité, la médiation et l’arbitrage. 
Il est agréé en qualité de médiateur par l’Institut d’expertise, d’arbitrage et de médiation de Paris (IEAM) dont il a suivi la formation initiale et poursuit la formation continue notamment en analyse de pratiques.
Il est membre du Groupement européen des magistrats pour la médiation (GEMME) et de l’association nationale des médiateurs (ANM). (Pour en savoir plus cliquez sur l’image).

Mariane SOUQUET

Titulaire d’un DE, Formatrice. Orthophoniste à l’origine, j’ai passé de nombreuses années aux États-Unis où j’ai suivi une formation à la médiation familiale et à la médiation en milieu scolaire.
De retour en France, j’ai cofondé une association de médiation familiale, Résonances, dans le pays d’Aix-en-Provence.
Actuellement, je continue d’exercer la médiation familiale, de façon indépendante, dans cette même région. Je suis également formatrice en gestion des conflits, communication sans violence et médiation, ce qui constitue aussi, pour moi, une forme d’accompagnement.(Pour en savoir plus cliquez sur l’image).

 

Louise Otis-médiateur et arbitre international

Louise Otis exerce la profession de médiateur et d’arbitre en matière civile et commerciale. Elle est professeure adjointe à la faculté de droit de l’Université McGill. Elle est Distinguished fellow de l’International Academy of Mediators (IAM).
Louise Otis est également juge administratif international. Elle est Présidente du Tribunal Administratif de l’Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE). Elle est présidente du Tribunal d’appel de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). Elle est également membre du Tribunal administratif de l’Agence Européenne Satellitaire, EUMETSAT.
Ancienne juge de la Cour d’Appel du Québec, Louise Otis y a conçu et administré un programme de médiation judiciaire qui fait autorité dans le monde. Elle a participé à plus de 3000 jugements en droit commercial, civil et criminel. Elle a présidé plus de 700 médiations en droit civil et commercial. (Pour en savoir plus cliquez sur l’image)

CEMA – Centre Euro-méditerranéen de Médiation et d’Arbitrage

Le Centre euro-méditerranéen de médiation et d’arbitrage (CEMA), Centre Euro-Med, est lancé à Casablanca le 18 juin. Il n’est pas le premier du genre puisqu’il y a déjà la Cour marocaine d’arbitrage rattachée à la CCI-Maroc, deux autres centres, l’un à Rabat et l’autre à Tanger, et celui de la CFCIM qui sera opérationnel le 1er juillet 2009.
Un protocole d’accord sera signé à ce titre entre la SFI, filiale financière de la Banque mondiale, et le Cema. «Le diagnostic réalisé par le cabinet d’avocats Latham & Watkins a conclu que le Cema remplit toutes les conditions pour être soutenu», indique Hassan Alami. Cet expert-comptable est l’un des initiateurs du projet. La SFI a lancé auparavant un appel d’offres pour évaluer tous les centres d’arbitrage et de médiation.
 
Un autre partenariat a été également conclu avec la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). C’est au sein même de son siège que le Centre va élire domicile (voir L’Economiste du 4 août 2008). Les statuts ont opté pour «une association sous forme de fondation avec un directoire et un conseil de surveillance», précise Alami. C’est lui d’ailleurs qui présidera le bureau exécutif (directoire). Meriem Bensalah, administrateur-DG du groupe Holmarcom, sera à la tête du conseil de surveillance.
 Site en cours de maintenance: www.cema.org.ma