Nous éditons ci-dessous la présentation qui a été faite le 10 mars 2017 à l’occasion de la Matinale du Centre National des Praticiens de la Médiation C.N.P.M. par Marc CHAVAND, Webmaster et membre de la C.N.P.M.

La présence du Médiateur sur le WEB constitue l’un des piliers fondamentaux de sa communication et de sa notoriété. C’est ce que tente de démontrer la vidéo qui donne également quelques conseils en matière de réalisation d’un site web: le référencement, l’expérience utilisateur etc.

Bonne Vidéo !

Minutage:

Mon parcours: 0 à 1mn

Présentation du site internet Tutolex: 1mn à  3mn et 25s

Présentation Tutolex Diffusion: 3mn et 25s à 4mn

Pourquoi créer son site Internet: 4mn à 6mn et 09s

Le Médiateur de la consommation: 6mn et 09s à 7mn et 50s

Présentation du site Immomediateurs.com: 7mn et 50s à 9mn et 53s

Les critères de qualité d’un bon site: 9mn et 53s à 11mn et 11s

Comment communiquer avec son site: 11mn et 11s à 11mn et 59s

Les étapes de la création d’un site: 11mn et 59s à 12mn et 56s

Les différents type de site, le coût: 12Mn et 56s  à 14mn et 14s

Musique !

Membre de la CNPM – Webmaster

https://youtu.be/TL3Ef3ADicMTexte de l’intervention

INTERVENTION CENTRE NATIONAL DES PRATICIENS DE LA MEDIATION
10 mars 2017
Synthèse de l’intervention

Présentation
diapo 1/ Bonjour à tous, je souhaite tout d’abord remercier le CNPM, Centre National des Praticiens de la Médiation de me permettre d’intervenir ce matin sur un sujet d’actualité, le Médiateur et le WEB !
Diapo 2/On pourrait illustrer mon parcours  de la manière suivante: « du Code au Code ». Vous allez comprendre !
Au cours de mes 20 années d’expérience en qualité de directeur juridique de grandes entreprises de services, j’ai bien entendu traité de nombreux dossiers contentieux dont certains ont été résolus à l’amiable par voie de médiation.
Diapo 3/
En 2014, je lance mon premier site Internet, baptisé TUTOLEX. C’est un site d’information sur le droit à partir de l’image. TUTOLEX a pour vocation de mettre en ligne des tutoriels de droit (Lien vers TUTOLEX).

Diapo 4/
Je vous emmène faire une brève visite du site. Nous arrivons sur la page d’accueil. Cliquons sur Tutolex le Droit en Image.  Plusieurs thèmes en relation pour l’essentiel, avec le Droit des affaires, ma spécialité, y sont abordés sous forme de vidéo, dont une introduction à la médiation présentér par Bertrand Delcourt.
Un autre sujet qui pourrait vous intéresser est le Médiateur de la consommation. Nous en reparlerons plus tard.

Tutolex est ouvert à tous et recueille les présentations vidéo des médiateurs qui souhaitent communiquer.
Diapo 4/
Fin 2015  je crée la société TUTOLEX Diffusion, qui est une agence Web destinée principalement aux professions libérales du droit et aux médiateurs.
En 2016 je participe à la formation organisée par le CNPM en partenariat avec l’IFOMENE sur la prévention et le règlement des différends.

  

 

J’ai obtenu début 2017 la certification professionnelle de développeur Intégrateur WEB.
Et me voilà ! aujourd’hui devant vous pour vous parler  de la présence utile, nécessaire voire obligatoire du médiateur sur le WEB.
Diapo 6/
Le médiateur et le Web
Le médiateur doit-il  être présent sur le Web ?
Comme vous pouvez le constater sur le slide il y une médiation en cours sur le sujet. Mais les parties se sont rapprochées pour dire qu’incontestablement la réponse est positive. Vous l’avez également compris puisque vous votre adhésion au CNPM vous permet d’avoir votre profil en ligne.
C’est donc un premier pas !
Pourquoi aller plus loin et créer son propre site ?

Diapo 7/
Les Maîtres mots sont la communication et la visibilité.
Diapo 8/
La communication:
Créer un site c’est avant tout s’exprimer en toute autonomie, c’est avoir envie de créer sa propre communication en définissant son cadre. On crée généralement un site parce que l’on a quelque chose à dire ou quelque chose à faire connaître et que l’information véhiculée est utile aux autres !
L’utilité aux autres de la médiation n’est pas à démontrer !
On peut concevoir un site comme blog c’est à dire un journal regroupant ce que l’on appelle des billets, des articles. Ou bien on peut avoir une approche plus statutaire  et présenter son site de manière plus structurée avec des pages fixes, des rubriques et aussi des articles.
Sur le plan professionnel au regard de votre activité de médiateur :
Votre présence sur le WEB est indispensable car votre mission (et vous l’avez accepté !) est de prévenir l’aggravation d’un conflit. Vous devez être identifiable rapidement
Un site vous permet de vous présenter, mais aussi d’exposer en détail votre domaine d’intervention  tels que conflits familiaux, conflits du travail, litiges contractuels…. Il vous permet de donner votre  vision personnelle de la médiation, votre méthode de travail, vos expériences vécues, vos aspirations, vos lectures de référence, etc..
En parcourant votre site, l’internaute doit comprendre si vous êtres le médiateur qu’il lui faut.
En bref, il vous permettra de faire passer votre message afin de donner confiance à la personne en recherche d’un médiateur.
La transparence sur internet, plus qu’ailleurs encore, est un élément de confiance.
Diapo 9/
C’est la raison pour laquelle le législateur a dans un domaine particulier imposé l’obligation de créer un site internet. Il en est ainsi pour les médiateurs de la consommation. C’est je pense la première fois que la loi impose la création d’un site internet à une profession !
Que dit la loi :(montrer extrait de vidéo de tutolex).
Le médiateur doit se doter d’un site internet et d’une adresse mail.
 Il devra indiquer sur ce site :
– le ou les mandats de représentation dont il dispose,
– les mentions de son inscription sur la liste officielle des médiateurs de la consommation,
– le rappel des textes légaux,
– le lien vers le site internet de la commission Européenne dédié à la médiation de la consommation.
Un espace devra également être consacré au rapport annuel du médiateur.
Le texte détaille précisément le contenu de ce rapport annuel: nombre de médiations, nombre de refus de médiation, les questions les plus fréquentes etc…
Sous réserve des contraintes particulières pesant sur le médiateur de la consommation, ce que dit la loi n’est ni plus ni que doit contenir un site Internet de médiateur.
Diapo 11/ A titre d’exemple, je peux vous présenter un site que j’ai créé pour un groupement de médiateur immobilier. Il s’agit du site : immomédiateurs.com On y retrouve toutes les rubriques citées précédemment. 

  • la présentation du ou des médiateurs (photo, expérience et message principal, coordonnées)
  • les compétences
  • les domaines d’intervention
  • une définition de la médiation
  • un lien vers la règlementation et le code de déontologie,
  • les articles (c’est la dimension blog)
  • des cas pratiques théoriques ou réels présentés sous anonymats,
  • un formulaire de contact offrant la possibilité à l’internaute :
    •  de donner un premier aperçu du litige
    • de télécharger des pièces jointes.

Diapo 12/ Les critères de qualité d’un bon site  sont les suivants:

  • un bon nom de domaine : le choix du nom de domaine est primordial car il va déterminer le référencement par les moteurs de recherche. Il est donc conseillé de faire figurer le mot médiateur ou médiation dans l’adresse du domaine afin d’améliorer son référencement. Un nom trop spécifique limite l’accès au site.
  • Une charte graphique agréable et en adéquation avec l’offre de services. Il ne s’agit pas de faire un site e-commerce par exemple. Ainsi les couleurs choisies pour le site du CNPM sont des couleurs chaudes et neutres.
  • Un menu bien structuré qui facilite la circulation de l’internaute dans les pages Web du site. L’internaute doit trouver facilement et rapidement ce qu’il cherche. C’est « l’expérience utilisateur ».
  • La rédaction d’articles réguliers et pertinents utilisant des mots-clés récurrents. Cela améliore le référencement. Les mots-clés de base sont bien évidemment médiation, médiateurs, conflits, désaccords, résolution amiable, transaction, entente, solutions, dialogue, impartialité, communication etc
  • Il est important de signaler que les moteurs de recherche détectent les sites dynamiques qui sont régulièrement mis à jour avec de nouveaux articles ce qui améliore naturellement leur positionnement lors d’une recherche par un internaute.

Diapo 13/ Communiquer grâce à un site internet :
Un site est un outil d’interaction. Ainsi il est très facile de créer des newsletters qui reprendront par exemple les nouveaux articles en ligne et qui seront adressé à l’attention d’une population que vous aurez ciblée. (Ce pourrait être par exemple pour un site de médiations immobilières l’ensemble des syndics de copropriété).
Il est également possible de créer :

  • des listes d’abonnés qui ont accès avec un mot de passe à un espace privé réservé.
  • des liens externes vers d’autres sites qui favorise  l’interaction avec d’autres professionnels et améliore le référencement.
  • Vous pouvez créer une page : « on a parlé de moi » pour citer les articles de presse.
  • Vous pouvez créer une page : « Mes conseils utiles»
  • Vous pouvez créer un espace pour que les médiés laisse leur avis sur vos articles ou sur votre intervention etc.. Vous pouvez accepter ou refuser les commentaires.

Diapo 14/ Comment se crée un site internet :
Afin d’éviter un décalage entre le site que vous avez en tête et sa réalisation il est nécessaire de passer par plusieurs étapes.

  • La définition d’un cahier des charges qui déterminera principalement le nombre de pages et le nombre d’articles souhaités, les caractéristiques techniques ( formulaire contact, upload, download…), le choix du nom de domaine, l’hébergeur du site, qui fournit les photos.
  • Tutolex vous adresse un devis (nous y reviendrons)
  • En cas d’acceptation une maquette du site et un aperçu de la charte graphique vous est adressé.
  • si la maquette convient un premier rendu du site colorisé et construit est envoyé
  • Aller/retour de validation
  • Intégration des articles et des photos
  • la mise en ligne est réalisée
  • le site est prêt à fonctionner et à être référencé par les moteurs de recherche.
  • Le site est référencé c’est à vous de jouer !

À ce stade il est important de signaler qu’il existe différentes méthodes pour construire un site.
Le CMS :

Diapo 15/ La première méthode consiste à utiliser un CMS c’est-à-dire un Content Management System ou en français un manager de contenu. Le plus connu d’entre eux est WORDPRESS. Il est utilisé par 27 % des sites web dans le monde soit 74,6 millions de sites. WordPress permet sur la base de thème prédéfini de créer rapidement un site. Alors pourquoi rapidement, parce que tout le travail de codage a été déjà réalisé par le créateur du thème. L’intervention du webmaster consiste donc à adapter ce thème aux besoins de son client. Il interviendra peu ou pas sur le code.
Cette méthode permet de créer des sites vitrines pour des prix raisonnables, mais limite la personnalisation.
Le codage « en dur » !
L’intervention du webmaster est complète puisqu’il va coder en intégralité le site. Cette prestation prend plus de temps et est plus onéreuse puisque le site est personnalisé de A jusqu’à Z.
Le coût :
Dans le cadre d’un partenariat avec le CNPM, des tarifs privilégiés seront bien entendu étudiés.
Je vous remercie de votre attention.

 

Laisser un commentaire


Fermer le menu